ULYSSE FROM BAGDAD, Eric-Emmanuel Schmitt

Publié le par zalo

uly.jpg

Quatrième de couverture :

Saad veut quitter Bagdad, son chaos, pour gagner l'Europe, la liberté, un avenir. Mais comment franchir les frontières sans un dinar en poche ? Comment, tel Ulysse, affronter les tempêtes, survivre aux naufrages, échapper aux trafiquants d'opium, ignorer le champ des sirènes devenues rockeuses, se soustraire à la cruauté d'un geôlier cyclopéen ou s'arrêcher aux enchantements amoureux d'une Calypso sicilienne ? Tour à tour violent, bouffon, tragique, le voyage sans retour de Saad commence. D'aventures en tribulations, rythmé par les conversations avec un père tendre et inoubliable, ce roman narre l'exode d'un des million d'hommes qui, aujourd'hui, cherche une place sur la terre : un clandestin.

Mon avis :

Le voyage est ma façon de me construire : source d'apprentissage, de découvertes formarices. Saad Saad, loin des voyages touristiques se retrouve ambarqué dans un voyage clandestin, fuyant Bagdad pour l'Angleterre. Là-bas, il espère trouver le bonheur, un travail pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais les nombreuses frontières, les politiques de fermeture, la peur des sociétés occidentales envers les immigrants sont autant d'obstacles à la réalisation de son projet.

Je veux voir dans ce livre une dénonciation des Etats-nations, des frontières ; je veux y voir un appel à une gouvernance planétaire qui, enfin, d'être unis, pour le meilleur.

Oui, I am a dreamer. Je n'ai peut-être pas les pieds sur terre ; mais après tout, il fut un temps où marcher sur la Lune paraissait aussi saugrenu que mes idées !

Edition lue : Albin Michel (2008)

Impressions de lecture : 


Publié dans Romans XX siècle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article