CONCERTO A LA MEMOIRE D'UN ANGE, Eric-Emmanuel Schmitt

Publié le par zalo

concerto-a-la-memoire-dun-ange-ees

 

Quatrième de couverture :

 

Quel rapport entre une femme qui empoisonne ses maris successifs et un président de la République amoureux ? Quel lien entre un simple marin honnête et un escroc international vendant des bondieuseries usinées en Chine ? Par quel miracle, une image de sainte Rita, patronne des causes désespérées, devient-elle le guide mystérieux de leurs existences ? Tous ces héros ont eu la possibilité de se racheter, de préférer la lumière à l'ombre. A chacun, un jour, la rédemption a été offerte. Certains l'ont reçue, d'autres l'ont refusée, quelques uns ne se sont aperçus de rien. Quatre histoire liées entre elles. Quatre histoire qui traversent l'ordinaire et l'extraordinaire de toute vie. Quatre histoire qui creusent cette question : sommes-nous libre ou subissons-nous un destin ? Pouvons-nous changer ?

 

Mon avis :

 

Le destin... Un grand mot auxquels certains croient, d'autres pas. Comment trancher ? Le peut-on seulement ? Par l'intermédiaire de ses nouvelles, Eric-Emmanuel Schmitt nous propose une réponse, sa réponse : " Lui, veut croire en la liberté humaine ".

Tout comme lui, je veux croire que la vie m'appartient. En 1914, dénonçant la guerre qui venait d'éclater, Romain Rolland écrivait ceci dans un article titré : " Au-dessus de la Mêlée " : " Les hommes ont inventé le destin, afin de lui attribuer les désordres de l'univers, qu'ils ont pour devoir de gouverner. Point de fatalité ! La fatalité, c'est ce que nous voulons. Et c'est aussi, plus souvent, ce que nous ne voulons pas assez. " Que rajouter de plus ?

 

Edition lue : Albin Michel, 2010

 

Impressions de lecture :

 

 

 

 

Publié dans Romans XX siècle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article