L'ADIEU AUX ARMES, Ernest Hemingway

Publié le par zalo


Résumé
: Frédéric Henry, jeune Américain volontaire dans les ambulances sur le front d'Italie, pendant la Première Guerre mondiale, est blessé et s'éprend de son infirmière, Catherine Barkley. Avec Catherine, enceinte, il tente de fuir la guerre et de passer en Suisse, où le destin les attend.

Mon avis : Je viens à peine de refermer le livre. Les émotions qui se sont emparées de moi lors de la lecture des toutes dernières pages sont encore présentes, très fortes. Rares sont les livres qui ont provoqué chez moi ce bouleversement : je dévorais littéralement les mots, un par un.
Hemingway nous a écrit une fin sublime, avec des mots justes, qui sonnent vrai. Sans doute est-ce parce qu'il a en partie vécu se qu'il raconte... Vous l'aurez sans doute compris, c'est la fin du livre qui m'a le plus marquée. Cela ne signifie pas que ce qui précède n'est pas à la hauteur, au contraire !  
Tout ce qui concerne la guerre est très intéressant, parallèlement se noue une histoire d'amour. Frédéric et Catherine prêtent souvent à rire par leur amour un peu béta, mais ils provoquent toujours en nous un doux attendrissement.
Ce livre nous donne une perception de la vie, qui, elle, est loin de prêter à sourire. La vie, c'est la mort, elle arrive plus ou moins tard, sans prévenir. Et si finalement, le mieux était de ne pas naître, tout simplement ?

Edition lue : Gallimard (1948). Désolé pour la qualité de la photo mais je n'ai pu en trouver de plus nette pour la bonne édition.

Impression de lecture :

Publié dans Romans américains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article