TSUBAKI, Aki Shimazaki

Publié le par zalo

Résumé : A la mort de sa mère, une survivante de la bombe atomique de Nagasaki, Nakiko se voit remettre deux enveloppes. La première est adressée au frère de sa mère, dont Nakiko ignorait l'existence. La seconde contient une lettre dans laquelle la défunte révèle à sa fille le drame qui l'a hantée toute sa vie.

Mon avis : Une écriture minimaliste, n'est pas une écriture pauvre. Ce livre en est la parfaite démonstration. Des phrases courtes, des mots précis. Rien n'est superflu dans l'écriture de Shimazaki.
Elle reflette la retenue des émotions, courante dans les romans japonais. Mais, cela peut être contradictoire, cette retenue a eu pour effet de décupler la force des émotions que j'aie éprouvées à la lecture de ce roman.
De plus, un côté historique apporte un grand intérêt au roman. Il retrace la Seconde guerre mondiale  depuis le Japon. Un point de vue que nous ne connaissons que trop peu.
Sur l'histoire du roman, que puis-je dire d'autre que bravo à l'auteur pour sa si belle imagination.

 


Édition lue
:
Actes sud (2005)

Impression de lecture :

Publié dans Romans japonais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article