ANNA ET SON ORCHESTRE, de Joseph Joffo

Publié le par zalo


Résumé : Anna est une petite fille qui ne dort pas beaucoup. Encore n'est--ce que d'un oeil... En cette moribonde et Sainte Russie où souffle le vent des pogromes, il ne fait pas bon naître juif. Heureusement, dans la famille Markov, la tendresse règne, immense comme la steppe. Et puis il y a un violon. Plusieurs, même, puisque tout le monde en joue. Seulement personne n'en joue comme Anna. Léger comme un jouet, ce compagnon magique qui dispense l'ivresse et peut embuer les yeux les plus endurcis écartera les sombres menaces qui pèsent sur cette famille marquée. Après avoir fui la bourgade des mauvais jours, le clan parvient au grand port de la mer Noire, Odessa, première étape de l'exil. De là, il faut à nouveau s'enfuir en embarquant sur le bateau de la dernière chance, surchargé de fugitifs. Dans le froid qui étreint chacun en même temps que les ténèbres, soudain s'élève et chante le violon d'Anna. Ses arabesques ber-cent les uns et distraient les autres de l'angoisse qui rôde. C'est ce violon qui, cette fois-là, permettra à la petite fille et à tous les siens de se nourrir. Cette nuit-là et désormais, mille et une autres. L'escale d'Istamboul les abrite quelque temps de son pit-toresque crasseux et multicolore, où s'attarde le parfum d'un passé somptueux. Mais le violon les entraîne à Budapest, où il est roi. Maintenant, l'enfant virtuose est devenue une adolescente qui anime l'orchestre qu'elle a formé avec ses frères avec l'âme d'une étoile. Soir après soir, à travers autant de peines que d'enthou-siasmes, Anna se forge une autorité qui fera d'elle le chef du clan. Le succès est à ce prix... Un succès au bout duquel, après un intermède viennois bien dans le ton, le Paris de la Belle Epoque attend Anna et son Orchestre et son merveilleux tumulte.
 
Mon avis :
Ce livre de Joseph Joffo est l'un des livres les plus touchant sur l'antisémitisme au XX siècle.
     A travers un tour d'Europe en musique, Anna et son orchestre nous montre les difficultés d'une famille juive de la Belle Epoque.

     Cette oeuvre de Joseph Joffo est poignante, écrite avec finesse. La plume de cet écrivain ne m'a jamais déçue, que ce soit dans Un sac de bille ou Baby-foot, que j'ai lus encore très jeune. L'utilisation du pronom "je" est pour moi, un excellent moyen de fusion entre le lecteur et le personnage. Or dans Anna et son orchestre, cette fusion s'est opérée à merveille !
    De plus, étant moi même musicien, je ne peux que conseiller la lecture de ce livre à tous les amoureux de musique.

    Une oeuvre à lire, à relire, et à faire lire !

Citations

     " Je suis au coeur de la musique. A la fois source et embouchure de ce fleuve sonore que je crée et qui me submerge."

Édition lue : LGF (2002)

    Photo de la première parution :

   


Impression de lecture :

Publié dans Romans XX siècle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article